Menu:

Liens:

- Max Havelaar Fr
- Ecocert
- Evaluation 2007 et Programme agricole 2008 de YNW

Version: 1.0
(sept, 2009)

La culture du coton biologique

Le paysan sème début juillet quand les pluies commencent à être régulières. Il cultive rarement plus d’un hectare car il est limité en matériel agricole et les chevaux sont faibles.

Certains cultivent leurs champs sans aucune machine, tout à la main, sous le soleil torride.

Il faut apporter du fumier si l’on a une charrette, démarrier, sarcler à la daba chaque mois, traiter avec des plantes contre les insectes le plus souvent possible, et enfin récolter en décembre.

Le producteur bio vendra son coton à 300 F CFA/kg (contre 180 F pour le conventionnel) grâce aux deux certificats de la fédération : certificat biologique d’Ecocert et certificat délivré par Flocert pour le commerce équitable, label Max Havelaar.

baobab

En 2007, la Fédération a produit 85 tonnes de coton Bio-Equitable avec 800 producteurs sur 280 ha.

Le producteur va gagner environ 200 euros pour près de 6 mois de travail avec sa famille.

La vente de la fibre en 2008

9 tonnes de fibre ont été achetées par les transformateurs sénégalais, parmi lesquels Aissa Dione qui réalise des tissages hauts de gamme pour l'ameublement.

Le reste de la production a été acheté par le français Papili qui commercialise des "doudou" pour les enfants.

Un grand progrès en 2009

Depuis qu'elle produit et vend du coton Bio, c'est la 1ère année que la fédération YNW parvient à signer un contrat avec un client : Tenthorey Filature. Non seulement Tenthorey préfinance les coûts d'égrenage, mais en plus, il accepte de rétrocéder gratuitement les semences à la fédération! Merci à Papili pour les négociations.