Menu:

Liens:

- Evaluation 2007 et Programme agricole 2008 de YNW

Version: 1.0
(mai, 2008)

Matériel agricole et lieu de stockage

Le matériel agricole des producteurs de la région de Tambacounda se limite à des houes pour labourer ou gratter la terre, des semoirs manuels et des charrettes pour les plus chanceux. On estime que seuls 25% des producteurs possèdent l'intégralité de l'équipement qui est souvent dans un état vétuste.

Mutuelle d'équipement agricole

En 2007, grâce à un appui de l'ONG Solidaridad et à une cotisation des cotonculteurs (22 F/kg), la fédération a mis en place une mutuelle de matériel agricole. Les artisans locaux ont fabriqué 18 charrettes équines (112 500 F Cfa l'unité) et le gouvernement a subventionné 24 semoirs (55 000 F/unité). Les charretes ont un intérêt capital pour le transport du fumier dans les parcelles bio. Ce matériel a été attribué aux meilleurs cotonculteurs de la fédération. Ils devront le rembourser en 3 ans pour permettre à la fédération d'en acheter du nouveau. Mais à ce rythme là, combien de temps faudra t-il pour équiper les milliers de producteurs de Y N W?

Le nouveau siège de la fédération

En 2007, la fédération, en quête d'autonomie, a décidé au cours de son Assemblée Générale, d'investir la prime sociale issue de la vente du coton "équitable" (700 000 F Cfa) dans la construction d'un siège.

Ainsi, elle est parvenue a acheter une parcelle et à construire 2 cases et un bureau. Ce nouveau lieu de rassemblement des producteurs constitue un endroit propice aux échanges, formations, transformation et stockage des produits bio. Cependant, la fédération a manqué de moyens pour terminer sa construction. Elle a encore besoin d'un magasin de stockage, d'un hangar d'apprentissage et d'un bâtiment pour héberger l'unité de transformation du fonio. Ce manque d'infrastructure la pénalise fortement dans son fonctionnement car elle ne peut sécuriser ni ses productions, ni ses semences.